Mes lectures de fin d'été

J’ai plein de livres à te recommander pour cette fin d’été. Les journées chaudes m’ont gardé à l’ombre et j’ai découvert de nouvelles pépites qui, je l’espère, te plairont.

Les passants de Lisbonne de Philippe Besson

les passants de lisbonne
J’avais lu « Arrête avec tes mensonges » qui m’avait énormément touchée. J’avais même versé ma petite larme à la fin 😉 J’ai voulu découvrir autre chose de cet auteur, en suivant les recommandations de certains « bookstagrammers ». J’avoue ne pas avoir été conquise par cette lecture sur 2 histoires très douloureuses racontées par un homme et une femme qui se rencontrent dans un hôtel de Lisbonne. Les points positifs : le personnage féminin qui m’a touchée, son histoire étant tellement triste (elle vient de perdre son mari décédé lors d’un tremblement de terre à San Francisco, son corps ne lui a pas été rendu). J’ai aimé aussi le rythme lent du roman, les déambulations dans Lisbonne, le partage des expériences de vie si traumatisantes. Mais le personnage masculin et son histoire (il a été quitté par son jeune amant portugais et fait le deuil d’une histoire d’amour) ne m’a pas du tout atteinte. J’ai trouvé, tout comme l’auteur le répète, que les histoires n’étaient pas « équivalentes ».
A découvrir néanmoins. L’écriture est très belle. Pourtant, je ne suis pas sûre d’en garder un grand souvenir d’ici quelques mois.

Couleur de l’incendie de Pierre Lemaitre

couleur de l'incendie
Un an que j’attendais de lire ce livre ! Il était enfin libre à la médiathèque où je suis inscrite.
Si tu as lu « Aurevoir là-haut », tu sais que ce roman parlait d’une arnaque. « Couleurs de l’incendie » porte sur une machination, une vengeance. Le processus  litteraire est un peu le même. C’est son seul point « négatif » avec une certaine forme de cynisme qui m’a un peu dérangée. Mais cela reste un très bon roman, qui peut être découvert même si tu n’as pas lu le 1er volet de cette trilogie. Je ne t’en dis pas plus, au risque de te « spoiler » cette histoire haletante.

Des noeuds d’acier de Sandrine Collette

les noeuds d'acier
Coup de coeur !
Si tu me suis sur ce blog, tu sais que je suis une inconditionnelle de Sandrine Collette dont j’ai lu presque tous les romans. Celui-ci est tout à fait horrible ! Elle nous conte l’histoire de Théo qui sort de prison après avoir grièvement blessé son frère ainé. Avant de rejoindre la femme dont il a rêvé durant toute sa captivité, il va rendre visite à son frère dans l’hôpital où il est soigné. Craignant d’être poursuivi pour cet écart qui pourrait suspendre sa libération conditionnelle,  il se met au vert à la campagne. Mauvaise idée car son hôtesse se révêle être la soeur de 2 tortionnaires sous la coupe desquels il tombe. Il devient « leur chien », travaille pour eux jusqu’à l’épuisement, se nourrissant de leurs restes. C’est un huis-clos oppressant qui nous mène inéluctablement vers une issue dramatique.
J’ai particulièrement aimé le parallèle entre l’histoire de l’esclave et du bourreau que tu découvriras au fil de la lecture. C’est troublant, très noir et ça te laisse un goût vraiment amer…. La fin m’a surprise, ce qui est assez rare. Cette auteure est vraiment talentueuse, et si tu ne la connais pas, ce roman est une excellente entrée en matière pour la découvrir.

Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin

les oubliés du dimanche
Gros coup de coeur pour ce roman, découvert par hasard.
3 histoires d’amour se mêlent dans ce roman raconté à la première personne par Justine, aide-soignante dans une maison de retraite à Milly, en Bourgogne : celle d’Hélène, une de ses patientes, centenaire et atteinte de la maladie d’Alzheimer, avec laquelle Justine a sympathisé au point qu’elle tient un journal de son histoire, celle de Justine avec ses coups de coeur, et en filigrane, celle d’un secret  bien gardé sur sa propre famille. Les histoires s’entremêlent, et on navigue entre le présent et le passé. C’est en quelque sorte une histoire transgénérationnelle !
Ces histoires m’ont énormément touchée, surtout celle que le secret révèle.  J’y ai beaucoup pensé une fois le livre refermé. Le style est léger, parfois drôle, parfois triste, très tendre, poétique, entraînant toutes une palette d’émotions. C’est une belle découverte que je t’invite à faire, toi aussi, car elle fait du bien !

Marx et la poupée de Maryam Madjidi

marx et la poupée
Coup de coeur également pour ce beau roman en forme de journal.
C’est l’histoire d’une famille iranienne qui veut devenir française tout en restant persanne.
Maryam est une petite fille qui connait l’exil dès l’âge de 6 ans. Ses parents, communistes, fuient la révolution irannienne pour s’installer en France. Perdre ses repères, sa famille n’est pas chose aisée quand on est si petite et qu’on sent ses parents en plein désarroi. L’auteure nous parle de l’intégration, de l’identité, des racines, du grand écart que l’exil provoque entre les 2 cultures. Elle alterne les passages à Paris et en Iran, entre l’âge tendre et l’âge adulte.
C’est magnifiquement écrit. A découvrir de toute urgence. Quel plaisir de lecture ! Maryam Madjidi a reçu le prix Goncourt du 1er roman en 2017.

Les yeux couleur de pluie de Sophie Tal Men

les yeux couleur de pluie
Signalé par un post-it dans ma librairie de centre-ville. Je me suis laissée prendre, bien que la 4e de couverture ne me tente pas du tout.
Bon, comment dire…. tu as envie d’une lecture facile, divertissante, sans prise de tête pour un  trajet en train ? Ce roman est fait pour toi ! Ce 1er tome est très « feel good ». C’est l’histoire de Marie-Lou, mal reçue à l’internat, qui est obligée d’accepter une résidence loin de ses Alpes natales pour avoir la spécialité qu’elle convoitait, la neurologie.  Elle se retrouve dans le service de neurologie de l’hôpital de Brest. Elle y rencontre une colocataire un peu absente, mais qui a un cousin très séduisant, Mathieu, dont elle va tomber amoureuse. Mais bien sûr, si c’était simple, ça se saurait…
C’est un peu cu-cul, mais j’ai quand même lu la suite « Entre mes doigts coule le sable ». Dans ce 2e opus, on suit les mêmes personnage mais le roman est écrit à 2 voix alternant les prises de parole de Marie-Lou et Mathieu. C’est sympa mais tu t’ennuies vite. Il parait qu’il y aura un 3e tome. Je ne sais pas si je le lirai. En bref, tu peux lire ces 2 romans si tu aimes Grey’s anatomy (ce qui n’était pas mon cas), tu y retrouveras tous les ingrédients de la série. C’est sympa, pas compliqué et l’écriture est simple (simplissime). Tous les ingrédients pour un moment divertissant, sans plus !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

No Comments

Leave a Comment