Les recettes de la vie de Jacky Durand

Les recettes de la vie de Jacky Durand a paru en 2019 sous le titre « le cahier de recettes » (chronique de l’auteur ici) . Bizarrement, sa sortie en poche chez Folio l’a fait changé de nom. Le titre initial était meilleur, à mon avis. Quoi qu’il en soit, c’est un coup de coeur !

Le résumé par l’éditeur :

Monsieur Henri, le charismatique patron du restaurant le Relais fleuri, s’est toujours opposé sans explication à ce que son fils Julien devienne cuisinier. Quand il sombre dans le coma, Julien n’a plus qu’une obsession : retrouver le cahier où, depuis son enfance, il a vu son père consigner ses recettes et ses tours de main. Il découvre alors d’autres secrets et comprend pourquoi Henri a laissé partir sa femme sans un mot. Avec ce roman, Jacky Durand nous offre le magnifique portrait d’un homme pour qui la cuisine est plus qu’un métier : le plaisir quotidien du partage et l’art de traverser les épreuves. Une tendre déclaration d’amour filial, une histoire de transmission et de secrets, où, à chaque page, l’écriture sensuelle de l’auteur nous met l’eau à la bouche.

Mon avis :

C’est une belle histoire d’amour que j’ai dévorée en une journée.

L’histoire est racontée par Julien, en s’adressant à son père Henri, le chef du relais fleuri, un restaurant situé entre Dijon et Besançon (ma région). Le relais fleuri c’est un petit restaurant où on mange une cuisine familiale, avec de bons plats du terroir. L’auteur nous fait saliver en décrivant certaines des recettes du chef et les tours-de-main nécessaires pour les réaliser. C’est un passionné qui sans le vouloir, a transmis son amour de la cuisine à son fils.

Henri, atteint d’un cancer du poumon, tombe dans le coma. Julien se remémore avec tendresse et émotion, son enfance auprès de son père qui l’a élevé et lui a fait aimer son métier de cuisinier. Henri a un temps vécu avec Hélène qui a commencé de consigner ses recettes dans un cahier. Henri cuisine en effet à l’instinct sans rien noter, ni peser !

Mais le couple éclate, et le cahier disparaît. Julien n’a de cesse de le retrouver, lui qui souhaite prendre la suite de son père au restaurant. Mais pour Henri, la cuisine, c’est un métier de forçat. Henri veut mieux pour son fils et l’incite à poursuivre ses études. Julien choisira les lettres sans toutefois renoncer à la cuisine.

Il y a une belle galerie de personnages extrêmement attachants dans ce livre. D’abord Lulu, le second du restaurant, qu’Henri a connu en Algérie et qui ne l’a plus quitté. Et puis le frère de Lulu, Gaby l’anarchiste au grand coeur et sa femme Maria la russe. Et aussi, douce Hélène la femme qui a partagé pendant quelques temps la vie d’Henri et qui est partie du jour au lendemain. Je ne t’en dis pas plus sur le sort du cahier de recettes ! Il faut lire ce livre que j’ai trouvé très émouvant…. j’ai eu souvent la gorge serrée, et j’ai même versé une petite larme à la fin.

Les recettes de la vie de Jacky Durand vont te régaler, j’en suis sûre !

Ma note : 5/5

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.