Riz aux pois chiche, raisins et herbes d’après Ottolenghi

Si tu me suis sur ce blog, tu sais que j’aime passionnément la cuisine de Yottam Ottolenghi ! J’aime les accords qu’il créée, j’aime ses assaisonnements, j’aime sa cuisine des légumes et des légumineuses, bref, je suis une fan inconditionnelle !

Voici une nouvelle recette le « Riz aux pois chiches, raisins et herbes » tirée du livre « Jérusalem« . C’est très simple à réaliser, car tout repose sur l’assemblage des ingrédients. Le résultat est à tomber par terre !

Ingrédients pour 6 personnes (en plat principal) : 300 g de riz basmati, 100 g de riz sauvage, 1 gros oignon, une boite de pois chiche de 310 g, 100 g de raisins secs, une càs de persil hâché, une càs de coriandre hâchée, une càs d’aneth hâché, sel, poivre, huile d’olive, un peu de farine, 2 càc de curry, deux càc de graines de cumin.

Progression :

Commence par égoutter les pois chiche, place-les dans un saladier et mélange-les avec le curry et les graines de cumin. Réserve à part.

Dans une sauteuse, fais revenir le riz basmati dans 2 càs d’huile d’olive. Sale, poivre et verse petit à petit 300 ml d’eau environ pour cuisson pilaf. Dans une casserole, fais cuire à part dans un grand volume d’eau le riz sauvage. Egoutte-le bien. Une fois cuits, assemble les 2 riz dans la sauteuse. Ajoute les raisins secs (que tu peux faire gonfler avant dans de l’eau bouillante). Réserve.

Emince l’oignon le plus finement possible. Ottolenghi préconise de fariner légèrement ces tranches d’oignon puis de les faire frire à la poêle. Moi j’ai choisi de faire simplement frire mon oignon en fines lamelles, sans farine. Verse dans la sauteuse avec le riz. Puis dans la même poêle, fais réchauffer les pois chiche à feu doux dans une càs d’huile. Attention à ne pas faire brûler les épices. Une fois chaud, verse le tout dans la sauteuse contenant le riz. Fais réchauffer doucement le tout. Juste avant de servir, verse les herbes fraîches et mélange bien. Nous, on aime particulièrement les herbes donc on en a mis un peu plus. Cela apporte beaucoup de parfum et de fraîcheur.

Cette recette est une tuerie ! Ma famille a adoré et m’a déjà demandé de la refaire avant la fin du confinement !

Ottolenghi précise que ce plat peut servir d’accompagnement. Dans ce cas réduis un peu les quantités. Mais c’est un plat végétarien (et même végan) complet pour un dîner par exemple.

Si tu veux réaliser d’autres recettes d’Ottolenghi, suis ce lien pour les trouver sur le blog !

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.