Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /homepages/38/d755681031/htdocs/wp-content/themes/holland/header.php on line 21

La dame de Reykjavik de Ragnar Jonasson

La dame de Reykjavik est le premier tome d’une série de 3 romans. 2 ont déjà paru à ce jour. Ragnar Jonasson était le traducteur d’Agatha Christie en islandais. Il s’est lancé dans l’écriture de romans policiers et cela semble lui réussir ! Tu trouveras un autre roman de cet auteur (Sjnor) sur ce blog en cliquant ici.

Le résumé par l’éditeur :

Hulda a tout donné à sa carrière. Mais en faisant toujours cavalier seul. Elle a beau être une des meilleures enquêtrices du poste de police de Reykjavik, à soixante-quatre ans, sa direction la pousse vers la sortie.

La perspective de la retraite l’affole. Tout ce temps et cette solitude qui s’offrent à elle, c’est la porte ouverte aux vieux démons et aux secrets tragiques qu’elle refoule depuis toujours. Et ses échappées dans la magnificence des paysages islandais, pour respirer à plein poumons la sauvagerie de son île, ne suffiront plus, cette fois.
Alors, comme une dernière faveur, elle demande à son patron de rouvrir une affaire non résolue. Elle n’a que quinze jours devant elle. Mais l’enquête sur la mort d’Elena, une jeune russe demandeuse d’asile, bâclée par un de ses collègues, va s’avérer bien plus complexe et risquée que prévu. Hulda a-t-elle vraiment pesé tous les risques ?

Mon avis :

La Dame de Reykjavik est un excellent roman policier dont j’avais entendu parler par les bookstagrammeurs d’Instagram. Outre l’intrigue bien ficelée, ce qui est intéressant dans ce roman, c’est la psychologie de Hulda. C’est une personne pour laquelle on ressent tout de suite de l’empathie. Elle n’a pas été épargnée par la vie : Hulda a subi des événements personnels qui l’ont endurcie et rendue peu liante.

Son univers, réduit à son travail, s’écroule lorsqu’elle est évincée du jour au lendemain par son patron. Elle ressent très durement cette décision et pense que son mérite et son investissement total dans son travail ne sont pas reconnus. Hulda obtient de son chef le droit de s’occuper d’une affaire non résolue, mais il ne lui laisse que quelques jours pour ce travail.

Le roman se déroule sur trois jours, et le récit alterne des passages de l’époque actuelle avec l’histoire personnelle de différents protagonistes. Hulda est une amoureuse de la nature. On trouve aussi dans ce roman de très belles descriptions de paysages icelandais.

La fin est complètement déroutante, je ne m’y attendais pas ! J’attends avec impatience de lire le 2e opus qui vient juste de sortir.

Ma note : 5/5

Print Friendly, PDF & Email

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.