Lectures en vrac

Une fois n’est pas coutume, je fais un post sur tous les livres que j’ai lus dernièrement et pour lesquels je n’ai pas envie de faire de chronique (j’ai pris trop de retard !). Mais ils méritent qu’on en parle, alors voilà mon avis sur ces « lectures en vrac« .

(Auto)Biographies :

  • Lise et Lulu de Lise Levitsky, aidée de Bertrand Dicale
Lise et Lulu

C’est l’histoire de Serge Gainsbourg écrite par sa première femme, Elisabeth Levitsky. On découvre l’intimité de l’artiste : sa famille, sa jeunesse, ses rencontres, ses amours. Intéressant.

Ma note : 4/5

  • J’ai un tel désir de Françoise Cloarec
J’ai un tel désir

L’histoire de Marie Laurencin, peintre et poètesse, et de Nicole Groult, grande couturière des années folles, un couple de femmes très moderne. Pour les amateurs d’histoire et d’art.

Ma note : 3/5

  • La petite fille sur la banquise d’Adelaïde Bon
La petite fille sur la banquise

Récit autobiographique sur les abus que l’auteur a subis lorsqu’elle avait 9 ans. Elle raconte sa souffrance jusqu’au procès de son agresseur. Terrible, vrai et émouvant.

Ma note : 3.5/5

« Feel Good »

  • La chambre des merveilles de Julien Sandrell
La chambre des merveilles

Un jeune garçon tombe dans le coma à la suite d’un accident. Sa mère découvre un carnet dans lequel le garçon a noté tout ce qu’il souhaiterait accomplir avant de mourir. Sa mère réalise ses souhaits. Elle lui raconte ses aventures pour susciter son intérêt et le faire revenir à la vie. Sympa. Une bonne lecture de vacances.

Ma note : 4/5

  • La drôle de vie de Zelda Zonk de Laurence Peyrin
La drôle de vie de Zelda Zonk

A la suite d’un grave accident, une femme remet sa vie en question. A l’hôpital, elle rencontre une vieille femme, Zelda Zonk, qui va l’aider à requestionner sa vie. C’est aussi un mystère qui intrigue la femme. Mièvre, à l’eau de rose. Le mystère n’en est pas un. Pour les amateurs de romans d’amour simples voire niais. C’est mon 1er roman de cette auteure, je ne pense pas en lire d’autres, du coup !

Ma note : 2.5/5

  • Providence de Valérie Tong Cuong
Providence

Plusieurs histoires, racontées à 4 voix, vont s’entremêler grâce à la Providence. Un conte de fées moderne. Une jolie écriture. Je recommande cet auteur dont j’avais déjà lu le roman « par amour » (voir ma chronique ici).

Ma note : 4/5

Littérature étrangère

  • Le dimanche des mères de Graham Swift
Le dimanche des mères

Une domestique raconte la dernière journée du fils de ses patrons dont elle est la maîtresse. Elle le rejoint le jour où ses patrons la librère pour aller voir sa famille, le « jour des mères ». Mais comme elle n’en a pas, elle rejoint son amant. En la quittant pour aller retrouver sa future épouse, celui-ci est victime d’un accident de voiture. Cette journée sera déterminante pour son avenir, car c’est celle où elle décidera de se consacrer à l’écriture. J’ai été très déçue par ce livre. J’ai trouvé que la traduction était lourde. C’est vraiment l’écriture qui ne m’a pas plu…. Quant au thème, je l’ai trouvé très très mince.

Ma note : 2.5/5

1 Comment

  • Les guerres intérieures de Valérie Tong Cuong - Recettes et Récits 23 septembre 2019 at 9 h 17 min Reply

    […] Les analyses psychologiques des personnages et les liens entre eux sont traitées avec beaucoup de « profondeur ». J’aime beaucoup l’écriture sensible et ciselée de Valérie Tong Cuong dont j’avais déjà lu « Par amour » (ici) et « Providence » (ici). […]

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.