Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /homepages/38/d755681031/htdocs/wp-content/themes/holland/header.php on line 21

Mes avis lecture d’octobre 2021

Voici mes avis lecture d’octobre 2021, avec 3 nouveautés de la rentrée littéraire :

Enfant de salaud de Sorj Chalendon (résumé par l’éditeur ici)

Enfant de salaud

Grosse déception  ! J’avais lu le très beau « profession du père » où il parlait de son père mythomane et violent. Ce nouveau roman n’apporte pas grand-chose de nouveau, si ce n’est de noircir encore plus le tableau, avec le procès de Klaus Barbie en trame de fond. Je n’ai pas accroché du tout, d’autant qu’on sent un énorme mépris pour ses origines : sa mère, qui n’est pas le personnage central du roman, en prend pour son grade, sans qu’on sache pourquoi. Moi qui suis très fan de cet auteur, j’ai été très déstabilisée par ses deux derniers romans qui m’ont beaucoup déçue.

Mon avis : 3.5/5

Le voyage à l’Est de Christine Angot (résumé par l’éditeur ici

Le Voyage dans l'Est

Encore nouveau texte sur l’inceste dont elle a été victime de 13 à 26 ans. La première partie du livre est crue, sale, voyeuriste… j’ai failli abandonner. La seconde partie revient sur l’emprise que son père a exercé sur elle au vu et au su de tout le monde, et le déni dont son entourage a fait preuve. L’écriture est sèche, je dirais même « aride », peut-être pour qu’on se concentre uniquement sur les faits. J’ai nettement préféré « un amour impossible ».

Mon avis : 2.5/5

La mer noire dans les grands lacs d’Annie Lulu (résumé ici)

La Mer Noire Dans Les Grands Lacs Julliard

Nili est née en Roumanie d’une mère roumaine et d’un père congolais qu’elle n’a jamais connu et dont sa mère n’a jamais voulu lui parler. Elle grandit sans affection auprès de sa mère qui, si elle n’a pas d’amour pour sa fille, a de l’ambition pour elle : elle veut qu’elle devienne, comme elle, professeur à l’université de Bucarest. Pour faire sa thèse, Nili vient à Paris et peut mener des recherches sur ses origines. C’est ainsi qu’elle se rend en RDC pour rencontrer sa famille paternelle.  Nili raconte son histoire à son futur enfant à naître dans une langue poétique, mais aussi réaliste, très imagée. C’est magnifique ! de très beaux passages notamment sur la colonisation (pages 140-142). J’ai aussi appris le sort réservé aux étrangers et aux métisses en Roumanie ainsi que les sombres pages de l’histoire du Congo. A lire absolument !

Mon avis : 5/5 Coup de cœur !

Le ciel par-dessus les toits de Natacha Appanah (résumé par l’éditeur ici)

Le ciel par-dessus le toit

Une femme marquée par son passé dans une famille l’a maltraitée psychologiquement fonde une famille cabossée. Les enfants trinquent : la fille aînée fuit sa mère dès qu’elle le peut, laissant à la maison son petit frère pas comme les autres. On le retrouve en prison dans le quartier pour mineurs. Sa mère et sa sœur vont s’unir pour le sortir de cet enfermement. Un beau texte très poétique. La fin est un peu faible pour un roman portant une telle intensité.

Mon avis : 4/5


Florida d’Olivier Bourdeaut  (résumé ici)

Florida par Bourdeaut

J’ai adoré ! Elizabeth est une petite fille très jolie que sa mère adore exhiber dans des concours de mini-miss. Marquée au plus profond d’elle-même par cette violence psychologique, elle n’a de cesse, une fois arrivée à l’adolescence, de maltraiter son corps : d’abord en tombant dans la boulimie, puis en s’adonnant au body building…. Elle se livre à tous les excès pour déplaire le plus possible à sa mère qui lui a fait tant de mal ! Le roman prend la forme d’une sorte de journal intime raconté par Elizabeth. Un roman dérangeant servi par une belle écriture.

Mon avis : 5/5 coup de coeur !


Je te vois de Clare Macintosh (résumé ici)

Je te vois par Mackintosh

Thème original, enquête policière bien menée, mais sans plus. Distrayant.

Mon avis : 3/5


recettesetrecitssuite de mes avis lecture – Le ciel par-dessus les toits de Natacha Appanah : une femme marquée par son passé dans une famille l’a maltraitée psychologiquement fonde une famille cabossée. Les enfants trinquent : la grande fuit sa mère dès qu’elle le peut, laissant à la maison son petit frère pas comme les autres. On le retrouve en prison dans le quartier pour mineurs. Sa mère et sa sœur vont s’unir pour le sortir de cet enfermement. Un beau texte très poétique. La fin est un peu faible pour un roman portant une telle intensité.
– Florida d’Olivier Bourdeaut : J’ai adoré ! Elizabeth est une petite fille très jolie que sa mère adore exhiber dans des concours de mini-miss. Marquée au plus profond d’elle-même par cette violence psychologique, elle n’a de cesse, une fois arrivée à l’adolescence, de maltraiter son corps : d’abord en tombant dans la boulimie, puis en s’adonnant au body building…. Elle se livre à tous les excès pour déplaire le plus possible à sa mère qui lui a fait tant de mal ! Le roman prend la forme d’une sorte de journal intime raconté par Elizabeth. Un roman dérangeant servi par une belle écriture.
– Je te vois de Clare Macintosh : Thème original, enquête policière bien menée, mais sans plus. Distrayant.
Et toi, quelles sont tes dernières lectures ? Que me conseillerais-tu ?

Print Friendly, PDF & Email

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.