ça raconte Sarah de Paule Delabroy-Allard

RENTREE LITTERAIRE 2018 – COUP DE COEUR

La 4e de couverture : Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d’une seconde à peine. Ça raconte Sarah, de symbole : S.

Mon avis : Une magnifique histoire d’amour et de passion entre deux femmes que tout sépare : l’une a une vie bien rangée et un enfant, l’autre est une violonniste talentueuse se produisant dans le monde entier. Elles se rencontrent et c’est la passion entre elles : Une passion dévorante, brûlante, destructrice, jusqu’à la folie.

Le livre est connstruit en 2 parties : la première est un bijou. L’écriture est magnifique. Tu as la boule au ventre et les larmes aux yeux tant les émotions qui s’en dégagent sont intenses. C’est sublime !

La 2e partie nous raconte comment la narratrice réagit à l’annonce du cancer de son amoureuse. La perspective de vivre sans elle la fait sombrer dans la folie. C’est très triste, mais j’ai été moins sensible à cette partie qui m’a paru un peu longue.

Mais ce qu’il faut retenir de ce livre, que je te recommande chaleureusement, c’est l’écriture magique, puissante, originale, avec des sortes de refrains qui rythment la construction du roman. C’est beau !

Ma note : 4/5

No Comments

Leave a Comment