Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /homepages/38/d755681031/htdocs/wp-content/themes/holland/header.php on line 21

La porte du voyage sans retour de David Diop

Grâce à Masse Critique, j’ai pu découvrir le nouveau roman de David Diop « la porte du voyage sans retour ». Merci aux éditions du Seuil pour cette belle lecture !

Le résumé par l’éditeur

La porte du voyage sans retour » est le surnom donné à l’île de Gorée, d’où sont partis des millions d’Africains au temps de la traite des Noirs. C’est dans ce qui est en 1750 une concession française qu’un jeune homme débarque, venu au Sénégal pour étudier la flore locale. Botaniste, il caresse le rêve d’établir une encyclopédie universelle du vivant, en un siècle où l’heure est aux Lumières. Lorsqu’il a vent de l’histoire d’une jeune Africaine promise à l’esclavage et qui serait parvenue à s’évader, trouvant refuge quelque part aux confins de la terre sénégalaise, son voyage et son destin basculent dans la quête obstinée de cette femme perdue qui a laissé derrière elle mille pistes et autant de légendes.

S’inspirant de la figure de Michel Adanson, naturaliste français (1727-1806), David Diop signe un roman éblouissant, évocation puissante d’un royaume où la parole est reine, odyssée bouleversante de deux êtres qui ne cessent de se rejoindre, de s’aimer et de se perdre, transmission d’un héritage d’un père à sa fille, destinataire ultime des carnets qui relatent ce voyage caché.

Mon avis

Je viens de terminer le beau roman de David Diop « la porte du voyage sans retour ».  J’avais découvert cet auteur avec son premier roman frère d’âme, dont l’écriture m’avait beaucoup plu (voir ma chronique ici).

David Diop s’est inspiré de la vie de Michel Adanson, un botaniste ayant vécu au 18e siècle, pour camper son roman. Michel Adanson a consacré sa vie à la création d’une encyclopédie qu’il n’a jamais pu terminer, au détriment de sa vie de famille. A sa mort, il lègue à sa fille Aglaé des cahiers dans lesquels il raconte ce qui lui est arrivé 50 ans plus tôt, et qui a marqué sa vie à tout jamais.  

Au début de sa vie, il a passé trois années au Sénégal. Au cours de son voyage, il a parcouru le pays accompagné d’un jeune de sang royal qui lui sert d’interprète et d’enseignant de la langue Wolof, Ndiak, qui deviendra son ami. Durant son voyage, il entend parler d’une « revenante », qui aurait franchi la « porte du voyage sans retour » dans le sens inverse. Cette histoire l’intrigue tant il parait étonnant qu’une femme qui aurait été enlevée pour devenir esclave parvienne à s’échapper. Il part néanmoins sur ses traces, accompagné de son escorte. Quand enfin il la rencontre, il tombe éperdument amoureux d’elle. Son amour pour Maram est malheureusement impossible : leurs traditions, leurs croyances, leur couleur de peau, tout les sépare. C’est cette histoire romanesque qu’il nous conte et je n’en dis pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte.

Mais de manière beaucoup plus grave, c’est aussi l’histoire de la traite des noirs organisée par les blancs au Sénégal au 18e siècle. Les rapts d’hommes, de femmes, d’enfants qui ont été conduits sur l’ile de Gorée (surnommée la porte du voyage sans retour) avant de prendre des bateaux pour devenir esclaves dans les plantations de cannes à sucre aux Antilles ou ailleurs. Michel Adanson parait bien naïf avec sa quête de botaniste amoureux, mais l’auteur s’attache à décrire la noirceur qui siège au fond de lui et dont il aura honte au crépuscule de sa vie.

J’ai particulièrement aimé le début de l’histoire. L’auteur prend le temps d’installer son personnage, le contexte, les protagonistes. Puis alors qu’il raconte son périple, l’histoire prend la forme d’un conte africain, avec sa langue, son rythme, ses symboles. J’ai beaucoup aimé l’écriture de David Diop. J’y ai retrouvé ce qui m’avait particulièrement plu dans « Frère d’âme ». La fin réserve sa petite surprise, et c’est bien trouvé !

C’est triste, touchant, très beau.

Ma note : 5/5

La porte du voyage sans retour par David Diop

La porte du voyage sans retour

La porte du voyage sans retour

David Diop tous les livres sur Babelio.com

Print Friendly, PDF & Email

1 Comment

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.