Mon avis sur « Le choix d’une vie » d’Isabelle Chavy

Dans mon précédent blog « Quoi de neuf dans mes gamelles », je postais mes lectures de manière groupées.  A nouveau site, nouvelle façon de faire : je posterai désormais mes chroniques une par une, et je te mettrai aussi la 4e de couverture ainsi que ma modeste évaluation. Allez, c’est parti !

Voici mon avis sur « Le choix d’une vie » d’Isabelle Chavy (éditions Pocket)

La 4e de couverture: Anna reçoit l’appel d’un généalogiste qui a été mandaté pour la retrouver. Coup de théâtre : il lui annonce qu’elle hérite d’un arrière–grand-père, mort en 1930, et qu’elle a donc une maison située dans un village de l’Yonne. Anna tombe des nues. D’où sort cette maison dont elle n’a jamais entendu parler ? Pourquoi ne faisait-elle pas partie de la succession à l’époque du décès de son aieul ? Pour comprendre, Anna va devoir se plonger dans l’histoire familiale et remonter dans le temps, avant la première Guerre Mondiale, afin de découvrir ce qui a été tenu secret pendant si longtemps.

Il était une fois deux jeunes gens qui s’aimaient, contre l’avis de leur famille, et qui décidèrent de se marier en cachette….

 

Mon avis : Passionnée de généalogie, et originaire de l’Yonne, ce livre m’a dit « achète-moi ! »  quand je l’ai vu dans ma librairie préférée « Le Chat Mirabel ». C’est une découverte qui ne m’a pas déçue. L’histoire est bien construite, réservant des rebondissements et un secret de famille.

C’est l’histoire d’une jeune fille, placée dans une famille bourgeoise, dès son plus jeune âge. Elle doit endurer des frustrations pour simplement avoir un quotidien acceptable. Elle rencontre le fils de la famille qui l’épouse en secret. Ils doivent fuire à Paris car la famille n’accepte pas cette union.  Puis c’est la guerre, et son mari part au front. Son retour lui réserve une surprise… Je ne t’en dis pas plus car tu t’en doutes, il y a un secret à découvrir !

Côté écriture, ce n’est pas transcendant mais c’est efficace.  J’ai bien aimé le récit de la vie de Virginie, l’ancêtre dont on découvre l’histoire. Mais je n’ai pas apprécié l’époque contemporaine, celle d’Anna et sa tribu. J’ai trouvé l’expression parfois un peu « too much » voire maladroite. Du coup, ça entache un peu la crédibilité de ces personnages auxquels j’ai eu du mal à m’attacher.

Ma note : 4/5

 

Ton avis sur ma chronique me serait utile pour m’améliorer. Dis-moi ce que tu en penses en commentaire !

 

 

 

No Comments

Leave a Comment